PARTAGER SUR
Le campus de l’Université de Lomé est quasiment transformé en camp militaire. Les policiers dans ce camp usent d’un zèle excessif pour abuser des étudiants à tout moment, avec la bénédiction de la direction de UL sous la gouvernance de l’énergumène Prof. Kokoroko. Ci-dessus les zélés de la police universitaire pourchassent des étudiants qui voulaient tenir l’AG de leur syndicat la Ligue Togolaise de Droits des Étudiants (LTDE) ce 30 janvier 2018 | Photo : LS/FB

L’Assemblée générale de la Ligue Togolaise des Droits des Etudiants (LTDE) a donné lieu à des échauffourées entre la police universitaire et les étudiants mardi (30 janvier) matin au campus de Lomé.

Il était 13h06 quand l’équipe de direct7 est arrivée à l’entrée du campus nord surnommée « pied à terre ». Et oui, ils montaient déjà la garde ( les éléments de la police « universitaire »). sans rien faire les étudiants qui étaient hors du temple du savoir ont été poursuivis comme des animaux par les policiers zélés.

La camera de la chaîne direct7 a été retirée vers 13H10 après avoir filmé la scène et ce n’est qu’après une longue discussion avec le « président » de l’université, le «Prof.» Kokoroko et le président de l’ATOPPEL que le matériel a été restituté à notre équipe à 18H30. Bien avant la restitution de notre matériel, le même zélé policier qui avait retiré la caméra nous a forcé à supprimer toutes les images prises sur le campus !

suivez plutôt la course-poursuite

Source : Direct 7

Comments are closed.